Joint fermé

Article du cahier des charges

Le système de façade à joint fermé constitue une solution innovante de revêtement d’un édifice avec la façade ventilée en grès cérame Mirage®, qui garantit de nombreux avantages du point de vue esthétique, énergétique et pratique.

Le système à joint fermé se caractérise par la possibilité de réduire au minimum les joints et de les refermer avec des profilés spéciaux en aluminium, créant un effet design et esthétique très agréable.

Cette caractéristique génère une macro ventilation dans la lame d’air en façade, à l’inverse de ce que l’on obtient avec une façade à joint ouvert, qui empêche toute pénétration d’insectes.

Utilisable pour les formats

Description spécifique du système

La sous-structure en aluminium est préassemblée avec les dalles en grès cérame au moyen d’un dispositif d’encastrement spécial et d’un guide d’alignement. Il en ressort différents avantages en termes de mise en oeuvre et de fonctionnalité.

La sous-structure pré-assemblée permet de contrôler les matériaux lors de la phase de préparation et d’adapter les dalles de revêtement lors de la mise en oeuvre, générant souplesse et liberté dans le design de la façade.

Le façonnage des dalles et l’assemblage des dalles et de la sous-structure primaire en aluminium sont réalisés en usine, ce qui garantit une préparation minutieuse et précise du matériau à poser en chantier.

Avantages

Pose facile

Facilité de réduction à la mesure des dalles pour les adaptations

Possibilité de créer des modèles de façade constitués de différents formats et de joints non alignés

Disposition des dalles à joint fermé

Fabrication industrielle des dalles

Le Joint fermé

La sous-structure en aluminium comprend de grandes zones de superposition qui, outre leur fonction de guide pour la mise en oeuvre, ont des fonctions pratiques et de qualité de grande importance grâce à des usinages spéciaux réalisés sur des stations de travail spécifiques. Le joint fermé empêche la pénétration des eaux météoriques et des insectes, et garantit la continuité de la lame d’air.

La fabrication industrielle des dalles

Le façonnage des dalles et l’assemblage des dalles et de la sous-structure primaire en aluminium sont réalisés en usine au moyen de machines à commande numérique haute précision. De même, le collage structurel entre le « cadre » métallique et le grès est effectué sur la ligne de production, en veillant au respect des procédures d’utilisation des résines afin de garantir leur résistance et leur longévité.

Malgré ce pré-assemblage industriel des dalles et de la sous-structure, la souplesse des opérations de pose reste inchangée grâce à la possibilité de coupe en chantier de deux côtés de chaque dalle.

 

La gestion des joints

Le système à joint fermé se caractérise par une gestion programmée des joints. Le technicien concepteur choisit les dimensions des joints horizontaux et des joints verticaux. Lors de la phase de fabrication industrielle, des stations de travail déterminent avec une précision extrême (tolérance 0,05 mm) la dimension des joints : (2 à 8 mm), (aucun joint, sur demande).

Pendant la phase de mise en oeuvre, l’installateur détermine donc automatiquement les joints choisis en suivant les encastrements préparatoires établis à l’avance.

La gestion des différents formats

La sous-structure est conçue et fabriquée pour être ensuite pré-assemblée à la dalle de revêtement en grès.

Il est possible de créer des modèles permettant la réalisation de dalles pré-assemblées de différent format compatibles entre elles. Une composition guidée peut ainsi être réalisée, par exemple : dalles 30x60 associées à des dalles 60x120 positionnées verticalement ou horizontalement. De même, il est possible de créer des panneaux composés de différents formats ou de travailler les profilés en aluminium pour obtenir des encastrements permettant un assemblage en chantier de dalles de différent format avec des joints non alignés.

Ces choix architecturaux sont transposés sur la sous-structure métallique lors de la phase de production en usine, permettant ensuite une simplification des opérations de pose en chantier.

Réduction à la mesure des dalles

La coïncidence des joints et des lignes géométriques des ouvertures dépend de la correspondance des cotes de projet et de celles effectivement réalisées sur place, ce qui n’est pas toujours possible du fait d’erreurs et de petites variations.

Le système à joint fermé permet de refaçonner et d’adapter facilement les dalles lors de la mise en oeuvre, grâce à la préparation innovante de la sous-structure prévoyant la réduction à la mesure des dalles sans renoncer au dispositif d’encastrement guidé et aux superpositions.


L’ancrage à la dallea

Les dalles sont ancrées à la structure par des moyens mécaniques et chimiques. Une colle silicone structurelle spéciale évite les vibrations entre l’aluminium et le grès, tout en contribuant à l’étanchéité du système. L’ensemble est ensuite fixé au moyen de chevilles mécaniques spéciales qui confèrent au système une très grande étanchéité.

L’ancrage au mur

Il s’agit d’un ancrage certifié, spécialement étudié pour les façades ventilées. Il constitue une solution remarquable sur tout support de remplissage, même ceux à faible consistance comme les briques creuses. La résistance certifiée est de 230 kg environ pour chaque ancrage.

Il est ainsi très facile pour le technicien concepteur de prévoir des résistances différentes. Par exemple, pour s’opposer à l’action du vent, notoirement plus forte sur les bords hauts de la façade revêtue, des ancrages peuvent être ajoutés pour satisfaire les exigences les plus rigoureuses en termes de charge admissible.

La facilité de pose

Elle est possible grâce à la fabrication industrielle de la façade ventilée. Cette caractéristique entraîne une productivité élevée en chantier, une excellente qualité esthétique et fonctionnelle et une forte compétitivité.

Le démontage

Le système présente deux modalités de démontage des dalles :


Le démontage dit d’ « entretien »

Le démontage dit d’ « entretien » est intégré au système. Pendant les opérations d’entretien extraordinaire, par exemple le remplacement d’une ou plusieurs dalles ou d’un élément technique (tuyau d’évacuation, tuyau de descente, etc.), il est possible d’ouvrir des trouées à partir de la dalle cassée. La remise en place peut se faire en utilisant les dalles démontées, si elles sont encore entières.
La fermeture avec la dernière dalle prévoit la pose de la sous-structure séparée de la dalle ; cette dernière, équipée de chevilles spéciales pré-assemblées, sera appliquée sur la sous-structure de centrage en exerçant une légère pression sur la dalle elle-même, suffisante pour la rendre solidaire de la sous-structure.

Le démontage dit « permanent »

Le démontage dit « permanent » prévoit des inserts métalliques pré-assemblés à la sous-structure et des inserts magnétiques autocentrés appliqués sur la dalle de revêtement. La fermeture de l’espace d’inspection se fait simplement en approchant la dalle de la sousstructure. Le dispositif de centrage automatique permet de positionner la dalle tout en respectant les joints des autres dalles.
Il est possible, tout aussi simplement, de déposer la dalle d’inspection permanente à l’aide d’une ventouse ou en faisant levier avec un tournevis plat.